«

Mar 24

Comment s’entraîner efficacement ?

Comment s’entraîner efficacement ?

d’après Annie Bosler & Don Greene

Il existe deux manières de surmonter la cruauté d’un environnement hostile : devenir plus fort ou devenir plus intelligent. « John Medina, Les 12 lois du cerveau »

Entraînement

Définition(s)

Préparation régulière et méthodique à un exercice physique ou intellectuel.
Habitude, savoir-faire acquis par une répétition d’expériences dans un domaine quelconque. (Larousse)

L’entraînement désigne la transmission d’un mouvement ou l’ensemble des connaissances théoriques et pratiques qui sont nécessaires à l’acquisition d’une compétence dans un domaine d’expérience donné.
Vocalise, exercice, drill (entraînement extrêmement sévère qui permet de rendre les personnes entraînées aptes à exécuter sans hésitation leur mission), préparation, manœuvre, endurcissement, préparation physique ou intellectuel, … (Wikipédia)

Description

Maîtriser une compétence physique ou intellectuelle nécessite de la pratique / de l’entraînement.
L’entraînement est la répétition d’une action dont le but est de s’améliorer, et de l’effectuer avec plus de facilité, de confiance et de rapidité.

Matière grise et matière blanche du cerveau

Le cerveau a deux types de tissus neuraux : la matière grise et la matière blanche.
La matière grise du cerveau, qui contient les corps cellulaires des cellules nerveuses (neurones), traite les informations en envoyant des signaux et des stimuli sensoriels aux neurones alors que la matière blanche, qui connecte les différentes régions de matière grise et transmet les communications entre les cellules nerveuses (axones), est faite de tissus adipeux et entourée d’une gaine de myéline protectrice.

La matière grise est distribuée dans le cortex (surface des hémisphères cérébraux et du cervelet), et plus profondément, dans les noyaux (ex. Thalamus, hypothalamus), dans le tronc cérébral et la colonne vertébrale.

Pour que nos corps puissent bouger, les informations voyagent de la matière grise du cerveau, traversent la moelle épinière à travers une chaîne de fibres nerveuses, les axones, puis dans nos muscles.

Neurone : cellule de base du tissu nerveux, capable de recevoir, d’analyser et de produire des informations. La partie principale, ou corps cellulaire du neurone, est munie de prolongements, les dendrites et l’axone.

Dendrite : prolongement du corps cellulaire du neurone.

Un axone est le prolongement d’un neurone, généralement à l’opposé des dendrites, qui a pour fonction la transmission d’informations à d’autres cellules (neurones, en moyenne à 10’000) au moyen d’un influx nerveux qui provoque la libération de neurotransmetteurs (médiateur chimique synthétisé et libéré par un neurone, permettant à celui-ci de transmettre des messages en se fixant sur d’autres cellules).

Les axones, ou fibres nerveuses, qui constituent le « câblage » du cerveau, sont entourés d’une gaine protectrice de myéline (qui donne la couleur blanche) agissant comme un isolant qui facilite la transmission des signaux.

La myéline est une gaine protectrice des nerfs (axones des cellules nerveuses) essentielle à une bonne conduction des messages nerveux. Elle constitue la substance blanche du cerveau et de la moelle épinière. La sclérose en plaques est un exemple de maladie démyélinisante dans laquelle le système immunitaire attaque la myéline.

Alors que la science révèlent peu à peu les secrets du cerveau, notre compréhension de l’entraînement efficace ne peut que s’améliorer. En attendant, l’entraînement efficace reste notre meilleur outil pour dépasser nos limites personnelles, gravir des sommets, et maximiser notre potentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *